Ludum Dare 37 One room one bomb one minute

Ludum Dare 37 One room one bomb one minute3ème Ludum Dare pour ma part cette 37ème édition. Le thème « One Room » m’avait de prime abord bien déçu, je ne suis pas fan de ce genre de thème vaste et surtout bateau. Mais non, rien n’est bateau me direz vous, un thème est un thème.

Cette fois-ci j’avais décidé de la jouer relax, trouver un concept, le travailler et surtout ne pas revenir à la case départ (sauf si ça ne fonctionnait pas). Pas de « j’efface tout je recommence ».

J’ai aussi pris le temps de respirer, de dormir, de faire d’autres choses pour éviter de rester coincer dans une boucle de réflexion infinie et stressante. Pour ça, je m’étais fixé de courtes deadline, des tâches à accomplir pour que mon jeu ressemble à quelque chose et soit clair dans ma tête.

Bon, j’ai noté tout ça sur de tout petits bouts de papier mais j’ai réfléchi avant de me lancer dans le vide de la création d’un jeu en peu de temps.

Ce jeu c’est « One Room, One Bomb, One minute », titre que je n’ai trouvé qu’en toute fin de création pour être franc. On y dirige un robot désamorceur de bombe dont le but est, bien entendu, entrer dans une pièce – trouver la bombe – et ressortir en moins d’une minute.

Je suis plutôt satisfait de ce que j’ai pu sortir comme résultat, autant graphiquement que dans la logique de conception et de travail. Les bugs et autres petites choses du même acabit ont été prises avec calme et sans réel blocage.

J’ai utilisé Construct 2 en version complète, mon outil de choix pour le prototypage (principalement) désormais. Outil que je n’avais plus réellement utiliser depuis plus d’un an et tout m’est très vite revenu. J’ai même l’impression d’être devenu meilleur dans son utilisation. J’ai moins tâtonné et ce même si je me doute que je pourrais optimiser le tout sur bien des points. Ce que j’ai sorti est ce que je voulais sortir dans le temps imparti (même moins).

Maintenant c’est l’heure des retours de joueurs, les contrôles sont à parfaire et peuvent en rebuter certain, mais ce flottement type voiture télécommandée est voulu. Il est par contre possible que je l’équilibre par la suite, surtout du côté des virages qui sont par moment laborieux.

Je suis bien content de mes premiers essais de Pixel Art, cet art étrange et qui pique les yeux.

Lors de la phase de création musicale, j‘ai tenté pas mal d’outils de génération procédurale sans vraiment trouver le feeling que je voulais. Finalement, j’ai découvert Soundation Studio qui est une espèce de FruityLoops en ligne et gratuit (avec abonnement si on veut aller plus loin) très simple d’accès et proposant de bases quelques samples rapidement utilisables.

La page de ma participation se trouve ici : http://ludumdare.com/compo/ludum-dare-37/?action=preview&uid=49920

Le jeu est quant à lui hébergé sur GameJolt et sur Itch.io.

De ce week-end de création vidéo ludique j’en retire un sentiment de satisfaction et d’envie d’aller encore plus loin. Bref que du bon. Notez bien cette date, je suis satisfait de moi.